Lingerie, accessoires de lingerie, cancer du sein,
NatyB - Comprendre son cancer du sein, le combattre et le vaincre en beauté La boutique NatyB - Lingerie, ensembles, accessoires... Le forum de NatyB
Accueil Informations > Mais de quoi me parlent tous ces médecins ? > Les différents types de cancer du sein
Les différents types de cancer du sein

Differents types de cancer du sein existent. Précisions sur les adénocarcinomes canalaires/lobulaires infiltrants, in situ, et autres ... pour mieux comprendre.


EXISTE T'IL DIFFERENTS TYPES DE CANCER DU SEIN ?

Oui, il existe différents types de cancer du sein.

95 % des cancers du sein se développent à partir des cellules des canaux et des lobules* : on les appelle des adénocarcinomes canalaires (cf définition adénocarcinome dans le glossaire, rubrique à savoir).

Plus rarement, les cancers naissent dans les lobules : ce sont alors des adénocarcinomes lobulaires.

Ainsi, lorsque l'anatomopathologiste regarde au microscope les cellules malignes, il détermine tout d'abord si elles sont de type canalaire ou lobulaire (les deux formes peuvent néanmoins coexister parfois).

Parenthèse mais notion à savoir me semble t'il : certains adénocarcinomes ont un aspect particulier reconnaissable au microscope. On les regroupe en "sous catégories" : tubuleux, médullaire, mucineux, papillaire, kystique. Le pourcentage de femmes qui développent ces formes un peu particulières de cancers est faible. Mais il est important de les reconnaître car ces cancers sont moins agressifs que les carcinomes habituels surtout si en plus la tumeur est de petite taille.

Donc en partant de la définition des adénocarcinomes, on distingue plusieurs situations :

1 - Les cancers infiltrants (ou cancer invasif) : c'est à dire que les cellules cancéreuses ont infiltré le tissu voisin.Dans ces cancers infiltrants, il existe deux sous catégories.

- Le cancer canalaire infiltrant ou adénocarcinome canalaire infiltrant (CCI) : c'est le cancer du sein le plus fréquent. A mesure que les cellules cancéreuses envahissent le sein, elles créent une inflammation et un tissu fibreux, non cancéreux, se développe pour envelopper la tumeur. Ainsi le cancer lui-même est souvent plus petit que la taille de la boule palpée.
Selon l'emplacement du cancer, le mamelon peut se rétracter ou parfois produire un écoulement.
La peau peut également changer d'aspect, former un pli, se rétracter ou même prendre un aspect de "peau d'orange". Attentions, tous ces aspects peuvent aussi être la conséquence d'une affection bénigne.

- Le cancer lobulaire infiltrant ou adénocarcinome lobulaire infiltrant (CLI) : c'est la deuxième forme de cancer du sein par ordre de fréquence (environ 15 %). Ces cancers ne provoquent pas d'inflammation et sont donc moins palpables et moins visibles à la mammographie. En partie pour ces raisons, lors de leur découverte, ces cancers auront déjà une taille supérieure aux cancers canalaires.

2 - Les cancers in situ : contrairement aux cancers infiltrants, parfois les cellules cancéreuses sont uniquement à l'intérieur des canaux ou des lobules, le tissu voisin n'est pas infiltré : on parle alors de cancer in situ.
Les cancers in situ sont quelquefois considérés comme des "pré-cancers". Dans ces cancers in situ, il existe également deux sous catégories.

- Si les cellules cancéreuses sont dans les canaux, on parle de cancer intra-canalaire ou carcinome canalaire in situ (CCIS). Ce cancer était rarement observé avant le dépistage par mammographie.
Huit cancers in situ sur dix sont des cancers canalaires in situ.

- Si les cellules cancéreuses sont dans les lobules, on parle de cancer intra-lobulaire ou carcinome lobulaire in situ (CLIS) ou néoplasie lobulaire. Ces cancers sont bien souvent découverts par hasard. Ils sont plus fréquents avant la ménopause et lorsqu'une telle anomalie apparaît dans un sein, il est fréquent qu'elle existe dans l'autre sein.

* canaux et lobules : pour comprendre, il faut savoir "ce qu'est le sein" : outre le mamelon, l'aréole, etc.... le sein est composé d'acini, de lobules, de canaux et de lobe. Les acini sont des petites alvéoles tapissées de cellules qui sécrètent le lait. Ces acini se regroupent pour former des "lobules". Ces "lobules" quant à eux débouchent sur des canaux qui conduisent le lait au mamelon (ce sont les canaux galactophores).